Les agences matrimoniales


Une réputation parfois trompeuse.

Depuis quelques années, la montée en puissance des sites de rencontres a réussi à malmener les agences de rencontres et matrimoniales classiques, cependant c’est une concurrence qui ne les a pas complètement tuées. En effet, les agences matrimoniales jouent sur certains points cruciaux qui sont l'accompagnement individualisé et l’approche plus conviviale du contact humain. Elles proposent aussi des services complémentaires attractifs par rapport aux sites de rencontre en ligne. Leur attrait reste donc tout de même encore très important.

Les agences matrimoniales sont soumises en France aux dispositions du décret n°90-422 du 16 mai 1990 « portant application, en ce qui concerne les offres de rencontres en vue de la réalisation d'un mariage ou d'une union stable, de la loi n° 89-421 du 23 juin 1989 relative à l'information et à la protection des consommateurs ainsi qu'à diverses pratiques commerciales ».

Le décret du 16 mai 1990 en faisant directement référence à la loi relative à la protection des consommateurs applique aux contrats les dispositions favorables aux consommateurs .

À une époque pas si lointaine que cela, on pensait que ces agences constituaient une véritable arnaque. Le service offert était excessivement cher, et les profils des client(s) étaient souvent considérés comme ringards. Elles avaient en plus la fâcheuse tendance à proposer des rencontres exotiques assez tendancieuses, certaines s’étant même spécialisées dans les rencontres avec les femmes originaires d’Asie ou d’Europe de l’Est, proposant monts et merveilles à leurs adhérents.

En définitive, le véritable rôle de l'agence matrimoniale qui est de mettre en relation des personnes qui cherchent à se connaître ou des célibataires qui recherchent l'amour et qui souhaitent construire une vraie relation stable avec l'âme sœur, n'était plus rempli à un certain moment.



>>